Miami beach, une pause en Ombre Terre

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Haarn Pavlov le Jeu 7 Juin - 20:27

Admirant la légèreté du reptile, le regard fixé vers le plafond, je m'installe confortablement dans le canapé jaunâtre.

-"Pas besoin de s'énerver, nous venons juste discuter ! si vous savez qui nous sommes, vous devez aussi connaitre celui qui m'envoi." tirant du même coup l'atout de l'inconnu de ma poche pour l'y jeter sur la table.
avatar
Haarn Pavlov
Marcheur

Messages : 77
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 35
Localisation : Kashfa , le château d'Ambre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Sophocle le Jeu 7 Juin - 20:36

Sophocle entra silencieusement dans l'appartement en proie au tumulte, revolver brandit. Son visage était fermé et ses traits exprimaient la concentration. Sans aucun doute, il était en train de pratiquer là une manipulation psychique, sans doute la Marelle, dont il ne cachait pas les fréquentes utilisations qu'il en faisait.

Jaugeant la situation en quelques secondes, il ne broncha pas devant l'attitude pour le moins désinvolte de Haärn, visant le reptile avec précision et tirant sans crier gare.
avatar
Sophocle
Etre-Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 32
Localisation : En Ombre ou dans le cercle d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Oberon le Jeu 7 Juin - 20:57

La puissance du mot de Lycia fit disparaître celui du saurien alors même qu'il sortait de sa bouche écailleuse. L'homme lézard accusa aussitôt le coup et, renonçant aux attaques indirectes, bondit sur le terrien à l'attitude si arrogante.

Animé comme par un ressort, plongeant à grande vitesse vers un Haärn affalé sur son canapé, il était maintenant apparemment impossible d'agir afin d'empêcher sa mort imminente.

Et pourtant on le fit. Et doublement encore!

Le coup de feu vint tout d'abord modifier partiellement la trajectoire du reptile, de sorte qu'Haärn évita de peu d'être décapité, sans pour autant éviter l'un des membres griffus de le taillader de part et d'autre tout du long de l'épaule au thorax. Suite à quoi, le reptile fut soudainement prit d'un spasme, s'éloignant d'un bond de sa victime pour se tordre dans tous les sens en se prenant la tête dans ses mains, restant debout avec difficulté. Il regardait fixement Haärn, comme si celui-ci était la cause des affres qu'il subissait.
avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami Beach ombre terre

Message  Lycia le Dim 10 Juin - 9:30

Profitant de cette occasion, je me suis glisser le long du mur pour contourner la bête. Comme elle ne se souciait pas de moi, je me suis rapproché d'elle l'arme à la main. Puis, quand je fus assez près, j'ai bondit sur elle afin de l'immobiliser au sol. Usant de toute mes forces pour la faire s'écrouler, j'étais prête à lui planter ma lame si elle opposait trop de résistance.
avatar
Lycia
Marcheur

Messages : 30
Date d'inscription : 17/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Sophocle le Dim 10 Juin - 10:00

Insouciant des efforts soutenus de ses alliés pour contrôler le saurien, Sophocle continuait de braquer son arme sur lui. 5 secondes n'étaient pas écoulées depuis son dernier coup qu'il tirait déjà de nouveau tout en se déplaçant vers son ennemi. La balle ricocha sur les écailles, en emportant quelques unes avec elle.

Au troisième coup, ce qui aurait pu passer précédemment pour de la prudence se révéla finalement être un véritable désir de meurtre: il était évident que Sophocle allait vider le reste de son chargeur sur le lézard. D'ailleurs, le regard qu'il portait sur la créature en disait long, même s'il ne donnait pas l'explication de cette inimitié.
avatar
Sophocle
Etre-Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 32
Localisation : En Ombre ou dans le cercle d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami Beach ombre terre

Message  Lycia le Dim 10 Juin - 10:06

Sautant sur le dos du reptile, je croisai mes jambe autour de sa taille et mes bras autour de son cou. Serrant de plus en plus pour le faire céder, je manqua de me prendre une des balles de Sophocle.
-Arrête de tirer tout de suite ! lui hurlai-je
avatar
Lycia
Marcheur

Messages : 30
Date d'inscription : 17/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Haarn Pavlov le Dim 10 Juin - 11:47

-"Elle a raison mon vieille ami, cette créature ne sera sous mon contrôle que pour moins d'une minute encore, et j'ai des question à lui poser. Alors fait lui mal, découpes là, dépèce là, mais laisse moi sa langue !" Et profitant de la pression exercée par Lycia sur le corps du lézard, je brandis Werewindle en direction de ses tripes prêt à planté la partie en tragolhyth profondement. "-Elle n'est pas seul !"
avatar
Haarn Pavlov
Marcheur

Messages : 77
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 35
Localisation : Kashfa , le château d'Ambre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami Beach ombre terre

Message  Lycia le Dim 10 Juin - 12:33

-Que dis-tu Haärn ? Il y en a d'autres dans l’immeuble ?
Je n'arrivais pas à croire qu'il y est d'autres de ces monstres: un seul était déjà difficile à supporter.
-Dis moi tout ce que tu sais sur ses créatures.
avatar
Lycia
Marcheur

Messages : 30
Date d'inscription : 17/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Oberon le Dim 10 Juin - 12:38

Les balles sortirent du barillet l'une après l'autre sans qu'aucune des paroles de ses compagnons viennent interrompre son geste destructeur. Heureusement pour Lycia, Sophocle se révélait être fin tireur et à peine se prit-elle quelques vestiges d'écailles que la force de la poudre avait arrachées. La reptile avait put endurer 3 balles, mais la 4e, presque à bout portant, fit abandonner à Haärn et Lycia tout espoir d'éviter sa mort prochaine. Déjà, le saurien cessa de se débattre sous le poids de Lycia, tombant lourdement au sol tandis qu'Haärn sentait sa mainmise sur la créature s’accroître.
avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Sophocle le Dim 10 Juin - 12:43

Sophocle regarda son oeuvre d'un air satisfait avant de se tourner vers les autres

-Croyez moi, nous n'avions rien à gagner à laisser vivre ce monstre. Je doute fort que la personne qui a voulu nous mettre en sa présence puisse nous vouloir le moindre bien.

Sophocle se tut et prit une attitude affichant clairement qu'il pensait que tout était dit à ce sujet
avatar
Sophocle
Etre-Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 32
Localisation : En Ombre ou dans le cercle d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Haarn Pavlov le Dim 10 Juin - 12:46

-Mais qu'est c'tas fait là ? elle était en contact avec lui, plus qu'une solution ! Je pris l'atout de l'homme capuchonné et tente un appel en forcent directement.
avatar
Haarn Pavlov
Marcheur

Messages : 77
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 35
Localisation : Kashfa , le château d'Ambre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Oberon le Dim 10 Juin - 12:56

Lentement, l'atout devint glacée dans la main du manchot, la silhouette en son centre s'animant par la même occasion. L'individu impénétrable tourna son regard insondable vers Haärn. Le décor derrière lui était complètement vide, comme gommé d'une manière quelconque.


- Qu'y a-t-il, fils de Brand? Mon temps est précieux.

La voix, absolument neutre, ne laissa rien filtrer.


Dernière édition par Oberon le Dim 10 Juin - 13:44, édité 1 fois
avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Sophocle le Dim 10 Juin - 13:05

Sophocle s'approcha du cadavre et de ses compatriotes Ambriens. Etudiant leurs états, il laissa Haärn à son appel, se tournant vers Lycia pour afficher un sourire en coin

-Ne faites pas cette tête Lycia, peut-être ne sommes nous pas venus pour rien, après tout déclara-t-il avant d'aller ouvrir un des volets de la pièce. Celui-ci grinça horriblement. "Ses charnières n'ont pas du servir depuis plus de 20 ans!"Le soleil terne de Chicago entra dans l'appartement et un vent frais tout droit issu du lac Michigan vint en partit chasser l'odeur du moisi et du renfermé. Sophocle se mit ensuite à étudier plus attentivement les lieux.
avatar
Sophocle
Etre-Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 32
Localisation : En Ombre ou dans le cercle d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami Beach ombre terre

Message  Lycia le Dim 10 Juin - 14:20

Cédant à la fureur je saisi Sophocle par le cou et utilisai ma force pour le soulever au dessus du sol.
-Quand on te dit "cesse de tirer" tu arrête, c'est compris. lui ai-je lâchée froidement
Je finis par relâcher la pression, le laissant retomber au sol.

-Non seulement j'aurais pu me prendre une balle, mais il ne fallait pas le tuer. ai-je ajoutée sur un ton plus calme.
avatar
Lycia
Marcheur

Messages : 30
Date d'inscription : 17/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Sophocle le Dim 10 Juin - 16:28

La force de Lycia n'ayant en ses lieux d'égale que sa rapidité, Sophocle fut promptement soulevé du sol. Grimaçant, il laissa la jeune Ambrienne déverser sa hargne sur lui.

Lorsqu'elle le lâcha, il se frotta farouchement l'endroit du cou où elle l'avait empoigné.


- Tu ne sais pas de quoi tu parles. Non seulement je n'allais pas te tuer, mais en plus tu ne sais rien de cette créature... peut-être voulais tu lui compter fleurette?

S'écartant prudemment d'elle, il se dirigea vers les pièces non visités, entrant dans le couloir au fond.
avatar
Sophocle
Etre-Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 32
Localisation : En Ombre ou dans le cercle d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Haarn Pavlov le Lun 11 Juin - 18:03

Face à l'atout , le regard noir et ma seul main valide armée. "-Tu as cherché à me tromper en m'envoyant ici ! Est ce que c'est cette pourriture d'Osric qui t'envoi ? ou le serais tu en personne ? Découvre toi que je te vois ! Lâche !
avatar
Haarn Pavlov
Marcheur

Messages : 77
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 35
Localisation : Kashfa , le château d'Ambre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Oberon le Lun 11 Juin - 18:14

La silhouette le défia du regard:

- Que me vaut ta hargne, Haärn Pavlov? T'ais-je promis le confort, la paix ou l'oisiveté? Tu es là où tu es pour récupérer quelque chose. Taches de ne pas l'oublier, car elle l'a été trop longtemps.

Les paroles étaient prononcées d'un ton catégorique, comme s'ils suffisaient à rendre inutile la poursuite de cette conversation. Aussitôt, l'encapuchonné mit fin à la conversation sans que toute la concentration de Haärn puisse y faire quoi que ce soit
avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami Beach ombre terre

Message  Lycia le Mer 13 Juin - 19:15

-Haärn, que veux-tu dire par il y en a d'autres.
En attendant sa réponse, je décidais d'examiner la pièce plus en profondeur. Je me suis rapprochée des meubles pour les fouiller. Je ne savais pas qu'elle était cette créature, mais elle était coriace. De plus elle manipulait les mots de pouvoirs à un niveau suffisamment élevé pour lancé des mots offensifs. Heureusement que je pouvais moi-même utiliser ce pouvoir, autrement Haärn aurait peut-être eu plus qu'une égratignure. Cela faisait deux fois que je lui sauve la vie avec ce qui c'est passé sur Grigantus.
avatar
Lycia
Marcheur

Messages : 30
Date d'inscription : 17/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Haarn Pavlov le Ven 15 Juin - 17:16

-" S'il y en a d'autres, ils sont loin ! Je pense qu'ils observaient pour mieux nous connaître. On devrait donc se manier au cas où ils rappliquent. Je pense que nous devrions brûler le corps du lézard. " et à la suite des ses palabres monocordes, je me mets en quête du 'souvenir' laissé par le précédent locataire.
avatar
Haarn Pavlov
Marcheur

Messages : 77
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 35
Localisation : Kashfa , le château d'Ambre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Sophocle le Ven 15 Juin - 17:45

L'Ambrien revint après quelques courtes minutes passées dans les autres pièces. Il paraissait toujours bougon mais souleva quand même un commentaire qui sautait aux yeux de ses deux compères:

-Tout est moisi ici!
avatar
Sophocle
Etre-Ombre

Messages : 17
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 32
Localisation : En Ombre ou dans le cercle d'or

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Oberon le Ven 15 Juin - 18:29

Haärn et Lycia se mirent donc à fouiller en profondeur le salon. Chaque objet se révélait poisseux aussi bien à la vue qu'au toucher. Les quelques magasines disposés ça et là dataient des années 70, traitaient principalement de thèmes scientifiques ou d'informations générales de l'époque. Leur état s'était détérioré à un niveau tel que leurs couvertures prenaient des teintes verdâtres et se décomposaient lentement à force de subir l'environnement salin et vicié de l'appartement. Les autres objets directement visibles étaient des lampes, des horloges, un portrait impressionniste... Dans les meubles, des factures encore lisibles, bien qu'humides, témoignaient d'une vie passé, qu'on pouvait estimer être celle d'un cadre moyen de l'époque. L'un des meubles, disposé sur la droite, était complètement vermoulu et craquait sous le poids d'une cinquantaine de volumes de tout acabit. Bien que les pages s'en détachaient toutes seules, on pouvait encore lire leurs titres. Et le résultat était pour le moins hétéroclite: cela allait des condensés scientifiques, encyclopédie en plusieurs volumes et tomes de philosophie, aux romans de sciences fictions, de gares, de thriller contemporain en passant par des pièces de théâtre dans plusieurs langues.

Lorsque Sophocle revint et s'exprima comme il le fit, Lycia, qui était occupée à l'inspection des livres de la bibliothèque, fut subitement inspirée par le terme qu'il venait d'utiliser: "moisi". Or justement, quelque chose clochait à ce niveau dans son champ de vision: alors que tout les livres se bataillaient pour savoir qui serait le plus abîme, l'un d'entre eux se révélait être en parfait état. ¤Comme neuf, en fait¤, songea Lycia. Le titre était marqué sur sa belle tranche dorée: "Les fleurs du mal".
avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ombre terre

Message  Lycia le Mar 19 Juin - 22:36

Je prit le livre entre mes mains. Ce titre me disait quelque chose, et pour cause, il s'agissait du titre d'une œuvre de Charles Baudelaire, un auteur d'ombre terre. Mais pourquoi ce livre aurait-il résisté à la moisissure, il n'avait rien d'extraordinaire. A moins que ...
-Haärn, tu ferais bien de venir voir ça.
avatar
Lycia
Marcheur

Messages : 30
Date d'inscription : 17/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Haarn Pavlov le Mer 20 Juin - 17:02

- "Encore un poète maudit ! à croire que cela me suit ! tout en scrutant la couverture pittoresque similaire aux ouvrages des années cinquante. Mmmh, étrange en tout cas qu'il eu résisté au temps et à toute cette humidité en effet ! Je dois admettre que tu as de bon yeux cher cousine. Permets tu que je le feuillette un instant ? "
avatar
Haarn Pavlov
Marcheur

Messages : 77
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 35
Localisation : Kashfa , le château d'Ambre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Oberon le Mer 20 Juin - 17:27

Le livre était parfaitement normal. C'était une édition de 1887, ou du moins une reproduction parfaite. Le fait est, se rendit compte Haärn lorsqu'il en tourna les pages, qu'il était absolument en parfait état, comme sorti de la presse. Après quelques secondes d'analyse, Haärn trouva la seule singularité de l'ouvrage: un nom complet au dos de la page de couverture: Red Dorakeen. L'inscription était en Thari.
avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Haarn Pavlov le Mer 20 Juin - 17:56

Je ne pus m’empêcher de lancer dans l'air pour moi même, le tout sans m'en rendre compte, mes habitudes de bibliothécaire reprenant le dessus : - "Red Dorakeen, encore un beatnik je suppose !" Le Thari ne me disant absolument rien, je me tournais vers Sophocle et Lycia. - Heuu, au risque de paraître encore à l'ouest, ça ne vous dis rien je suppose ? Tout en fixant avec démesure la page de garde pour presque y louché dessus par tant d’insistance.

De toute façon, pour lire ce genre de bouquin, on est soit un dépressif déconcertant, surtout vu l'allure qu'a cet appartement cela dit en passant, soit un voyageur invétéré me dis je intérieurement. De plus je restais sur ma fin, pourquoi m'envoyé ici alors qu'il aurait été aussi simple de me filé son nom directement. J'enrageais, l' inconnu se jouait encore de mes folles idées ! Aussi j'avalais machinalement en me frottant le crâne une pilule de xanax vielle d'au moins dix ans, par réflexe. Cette affaire me filais des maux de têtes à n'en plus finir, j'en perdais mon attention aux choses du quotidien. Je finis par m'affalé dans l'énorme canapé jaunâtre. Cet élément au combien intrigant m'avais fait oublier tout le reste. Je me passais désormais ce nom en boucle dans mon esprit, comme dans une rêverie sans fin.
avatar
Haarn Pavlov
Marcheur

Messages : 77
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 35
Localisation : Kashfa , le château d'Ambre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami beach, une pause en Ombre Terre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum