Visite guidée du château d'Ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Visite guidée du château d'Ambre

Message  Oberon le Dim 10 Juin - 9:00

Les abords du palais

Le grand palais d'Ambre est dominé par la bannière verte d'Obéron : licorne blanche sur champ herbeux, rampante, tournée sur la dextre.
De l'enceinte du palais, devant la porte de la poterne, tournant le dos à la grande promenade, vous pouvez accéder soit aux portes-même du palais et au grand vestibule, ou aux écuries et magasins du palais en contrebas sur la gauche, ou enfin aux jardins qui cernent le château.

Allées ombragées, bordées de buissons qui serpentent entre les jets d'eau, les tonnelles et les kiosques. Les gardes royaux patrouilles discrètement parmi les promeneurs oisifs. Il y a un jardin à la française derrière le palais. L'aspect de la façade arrière est plus moderne, de nombreux balcons permettent aux princes de profiter de la vue du parc depuis leurs appartements. Assez loin du palais, vous pouvez aussi profiter du jardin japonais de Bénédict.


L’entrée du palais

On y accède au Palais par l’extrémité de la Grande Promenade qui y débouche sur l’entrée. Grand selon les normes admises, sans être démesuré ni immense, autrefois bâti comme un château fort fortifié le palais fut reconstruit maintes fois. De nos jours, des tours à la toiture d’argent d’or de platine et de cuivre patiné s’élèvent de part et d’autre, des fanions et blasons de soie ornent ces tours et l’immense bannière verte d’Oberon, Père d’Ambre et de ses Enfants, domine la plus haute tour : Licorne sur champ herbeux, rampante, tournée vers la dextre.

L’entrée principale est toujours très animée, gardes royaux, serviteurs des écuries, nobles entrant ou sortant du palais en passant par la large entrée taillée dans et devant l’ancienne muraille du palais, remplie de somptueux arbres et arbustes, tapissée de fleurs.

Le Rez-de-Chaussée

Après avoir traversé le grand vestibule ; on s'engage dans le couloir principal qui en son centre, mène à un choix de deux escalier. On trouve l'escalier principal qui mène aux étages et aux appartements princiers. Un autre escalier mène à la salle ronde, au sommet de la plus haute tour d'Ambre avec un balcon étroit. De là, on peut voir les cours du palais ; les terrasses de la ville qui s'étendent jusqu'aux bords du Kolvir.

De part et d’autre du couloir principal, on trouve des salons de réception ou les invités s’attardent parfois le soir pour boire du cidre chaud en écoutant les ménestrels.
Immédiatement en entrant sur la gauche se trouvent les antichambres de la Salle de Trône, servant également de salle de réception et de banquets, sur la droite la Salle Rouge où le Roi donne audience, ses antichambres, et la salle du trésor royal attenante à une salle de garde.

En continuant d’avancer, sur la droite est une petite bibliothèque, les couloirs menant aux chambres d’invités, et les escaliers qui font la jonction entre les étages des appartements princiers et les couches des serviteurs, ainsi que les cuisines, toujours en activité, ses fourneaux tirent jour et nuit, ses glacières sont toujours pleines, les suites des invités, les serviteurs, et parfois même quelques membres de la Maison d’Oberon (Ainsi que sont appelés les Princes et Princesse d’Ambre) y venant à n’importe quelle heure. On trouve aussi aux cuisines l’escalier descendant vers les caves (toujours bien fournies, surtout en blanc de Bazillac, vin préféré du souverain)... L'armurerie ou Salle d’Arme principale se trouve au fond du long couloir, au delà des cuisines et sers également de Salle d’Entraînement.

Le Premier Etage

Ici est une seconde salle à manger ou les membres de la famille ont coutume de se réunir pour déjeuner, plus petite que celle du rez-de-chaussée mais contenant néanmoins plusieurs grandes tables de chêne, ainsi qu’une section faisant office de cuisine pour les dîners qui y sont donnés.
A l'entrée de la salle à manger, sur la droite, un panneau coulissant permet d'accéder à un réduit aménagé dans la paroi de la bibliothèque qui la jouxte. Là, une échelle monte jusqu'à une porte secrète donnant sur le balcon de la salle de lecture. On y trouve aussi un escalier en colimaçon qui descend jusqu'aux souterrains

Les couloirs attenants à la salle de réception mènent aux appartements réservés aux hôtes de marque du palais et également a la porte principale de la grande bibliothèque. Absolument impossible de comparer celle-ci à la bibliothèque du rez-de-chaussée. L’une est une petite salle de lecture, principalement composée de romans et de vers populaires, alors que l’autre et une immense salle haute de deux étages avec une mezzanine aménagée, contenant tout ce qui a jamais été publié en Ambre et ailleurs, bien ailleurs. C'est aussi là que sont conservées les archives du palais. On y trouve également les Atouts de la Maison royale, dans un petit coffret en cristal. L'entrée y est bien sûr gardée et réglementée.

Dans la partie nord, derrières les escaliers, se trouvent plusieurs suites destinées aux invités, et plus au centre de l’étage, parmi les suites princières, quelques petits salons.

Le Deuxieme Etage

Le grand escalier se poursuit au deuxième étage vers les appartements réservés aux princes et princesses d'Ambre.
Nettement moins accessible pour le commun et la noblesse, le second étage n’en est pas moins usité bien qu’il l’affiche moins. C’est ici que l’on trouve les appartements princiers, le laboratoire, la bibliothèque s’y trouve également par sa partie haute, une nouvelle Salle d’Arme réservée aux Princes..
On y trouve aussi d’autres appartements pouvant servir aux invités de marque dans les cas exceptionnels, ainsi que plusieurs salons et salles fermées à usage de la Souveraine et de sa Famille.

Le Troisieme Etage

Le troisième étage est réservé au roi et à sa suite. En plus de ses appartements personnels on peut trouver des salons de réceptions, des fumoirs, des terrasses, un observatoire, une verrière, un solarium, une armurerie pour la garde personnelle du roi ainsi qu'une petite bibliothèque privée contenant ouvrages rares et précieux et plusieurs jeu d'Atout en double de la Maison d'Oberon mais aussi de lieux et de personnages n'existant nulle part ailleurs. Y sont egalement conservés quelques dessins originaux de Dworkin, l'inventeur des Atouts, de la Marelle d'Ambre et de bon nombre de pouvoirs Ambriens..



Dernière édition par Oberon le Dim 10 Juin - 14:48, édité 1 fois
avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Visite guidée des jardins du château

Message  Oberon le Dim 10 Juin - 14:23

Des jardins entourent le palais, entre celui-ci et sa muraille. Allées ombragées, bordées de buissons qui serpentent entre les jets d'eau, les tonnelles et les kiosques. Les gardes royaux patrouilles discrètement parmi les promeneurs oisifs. On peut y trouver un jardin a la francaise ainsi qu'un jardin a l'anglaise, et un jardin japonais edifié aux ordres du Prince Benedict. L'aspect de la façade arrière est plus moderne, de nombreux balcons permettent aux princes de profiter de la vue du parc depuis leurs appartements.

avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Visite guidée de la Marelle d'Ambre

Message  Oberon le Dim 10 Juin - 14:26

Une des galerie qui part du pied du grand escalier permet de ce rendre à la salle de la Marelle.

Prenez le couloir de droite qui mène à une grande caverne grise, puis le tunnel au fond sur la gauche, et enfin le septième couloir transversal de gauche et, au bout d'une centaine de metres, vous arriverez devant une lourde porte sombre renforcée de métal. Une grosse clé est suspendue à un crochet de fer scellé dans la paroi de droite. Derrière cette porte se trouve la clé de la puissance d'Ambre.

La marelle est un entrelacs complexe et chatoyant de lignes courbes, une étendue lumineuse d'arc et d'angles, de courtes lignes droites, de longues sections légèrement incurvées. Les motifs semblent se trouver à l'intérieur du sol et non à la surface, comme vus en transparence sous une pellicule de glace. On ressens en la voyant une impression de grande beauté... On y perçoit telelment de puissance qu'elle devient presque une force palpable.

La traverser est un acte tres difficile, plus on avance, et plus la difficulté est grande . Au premier voile, une succesion de flammes bleutées vous arrivent a mi-cuisses, vous devez faire abstraction du froid et des crépitements et ne pas vous laisser distraire par les étincelles. Contrôler votre respiration, inspirer très lentement. Après le premier voile, la Marelle joue des tours à votre esprit. Elle fait remonter des souvenirs que vous devez laisser s'écouler pour concentrer votre attention sur le chemin.

A la sortie du deuxième voile, les étincelles peuvent presque monter jusqu'a vos épaules. C'est la que vous rencontrerez la grande courbe, une des passage les plus difficile de la marelle.

Après le troisième voile, le voile final, un petit arc de cercle puis les trois derniers pas, les plus durs : en ce point, une sorte de tension de surface psychique semble en effet se conjuguer à l'inertie matérielle rencontrée juste avant le point d'émergence.
Si vous arrivez jusqu'a ce point, vous vous retrouverez au centre de la Marelle qui vous transportera dans n'importe quel endroit que choisira votre esprit.

Seulement, seul un fils d'Oberon, et par extension un fils d'Ambre, peut la traverser.
Il est communément admis que toute autre personne qui tenterait la traversée sera détruite par la Marelle.

Il est egalement utile de savoir qu'une fois engagé, il est impossible de faire demi-tour sur la marelle...
avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Visite guidée de la galerie des mirroirs

Message  Oberon le Dim 10 Juin - 14:43

Une des plus renommée curiosité du palais d’Ambre, est la Galerie des Miroirs, malgré le fait qu’elle ne soit indiqué dans aucun guide ni ouvrage. Elle semble disparaître d’un lieu pour apparaître dans un autre, semble plus longue dans un sens que dans l’autre. Elle est composée d’innombrable miroirs. Littéralement innombrable. Lorsque l’on essaie de les compter, on n’obtient jamais deux fois le même chiffre. Les flammes de multiples bougies parfumées fixées dans des candélabres en argent papillonnent dans toutes les directions, se reflétant dans les miroirs courbes, opaques, polis, teints, déformants, immenses, minuscules, et ainsi à l’infini. Nul ne sait ce qui est à l’origine ne ce phénomène, mais s’y aventurer peut être dangereux.

Le visiteur, humant au passage les fragrances des bougies parfumées, perçoit parfois des présences subliminales au sein des reflets : des entités qui s'évanouissent dès que le regard s'attarde sur elles. Il est d'ailleurs préférable de ne pas réveiller les génies assoupis. Nul ne peut prévoir ce qui l'attend ici. Il a ainsi été retrouvé des serviteurs, des voleurs, ou même de simples visiteurs inconscients, décédés, ou errant en marmonnant des propos incompréhensibles, l'expression hébétée .

A l’approche des solstices ou équinoxes, ou parfois ailleurs, la Galerie change d’emplacement, ou disparaît pour un temps. En certains cas, on dit qu'il vient à la rencontre de quelqu'un pour lui apporter ses présents ambigus. En de telles occasions, on considère qu'il est encore plus dangereux de décliner une telle invitation que de l'accepter.
avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Visite guidée de la grande bibliothèque

Message  Oberon le Dim 10 Juin - 14:50

Les couloirs attenants à la salle de réception mènent aux a la porte principale de la grande bibliothèque.
Absolument impossible de comparer celle-ci à la bibliothèque du rez-de-chaussée qui reste une est une petite salle de lecture, principalement composée de romans et de vers populaires.

Celle ci est composée d'une immense salle haute de deux étages avec une mezzanine aménagée, contenant tout ce qui a jamais été publié en Ambre et ailleurs, bien ailleurs. Des miliers de livres semblent reposer la depuis des siecles, et les boiseries finement travaillées sont a elles seules une raison de visiter la Grande Bibliotheque.
De larges et nombreux fauteuils de cuir bordeaux attendent la visite des hôtes du palais, car il faut être invité d'honneur pour acceder a cetet bibliotheque...

Dans une petite piece a part, sont aussi conservées les archives du palais. On y trouve également les Atouts de la Maison royale, dans un petit coffret en cristal. L'entrée y est bien sûr fortement gardée et réglementée.
avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Visite guidée des souterrains et oubliettes du château

Message  Oberon le Dim 10 Juin - 14:52

Au fond de la grande salle du rez-de-chaussée, on peut trouver un couloir sombre et étroit, éclairé par de grandes bougies dans des candélabres en fer. Un garde y est en faction en permanence, restreignant l’accès aux membre de la Maison royale tout en notant leurs allées et venues.
Il garde une petite pièce tout simple où sont disposées quelques lanternes et une flasque d’huile, qui mène à la porte de l’interminable escalier en colimaçon qui descend vers les profondeurs de Kolvir.

L’escalier est partiellement éclairé par des lanternes suspendues, des bougies dans des manchons de verre, des torches glissés dans des supports muraux, ajoutant la fumée à l’odeur de moisi humide qui règne en ces lieux. Au fond du puits central autour duquel tourne l’escalier se trouve un banc, une table, quelques caisses et étagères à l’usage du garde qui y reste en faction, quand il ne fait de pas rondes. C’est bien sur le niveau de la salle de la Grande Marelle d’Ambre, mais aussi celui des oubliettes des prisonniers politiques et des plus malchanceux, où ils viennent trouver l’oubli de tous, la folie et la mort. On y trouve également des salles de torture, avec chevalets, pincettes et autres raffinements.

Il existe de très nombreux autres passages dans ces souterrains. Personne n'en connaît l'étendue exacte. On dit que certains d'entre eux rejoignent la série de grottes qui se trouvent au pied du Kolvir, dans la plaine de Garnath. On dit aussi qu'il est facile de s'y perdre. Ces souterrains renfermeraient d'autres dangers qui ont coûté la vie des imprudents qui s'y sont aventurés.
avatar
Oberon
Admin

Messages : 168
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Marelle

Voir le profil de l'utilisateur http://sang-et-marelle.jtkc.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite guidée du château d'Ambre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum